Actus-découverte Index du Forum
Actus-découverte
Les dernieres actualités en ligne
 
Actus-découverte Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Singularity ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Actus-découverte Index du Forum -> actualité quotidienne -> jeux vidéo
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Azumi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2009
Messages: 345
Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 17:14 (2009)    Sujet du message: Singularity Répondre en citant



Singularity

Nous sommes en 2006, Jonathan Zuk, chef de projet chez Raven, attend nerveusement la venue d'Activision pour présenter un tout nouveau projet répondant au doux nom de Singularity. Séduit par son concept extravagant, l'éditeur américain décide d'engager directement la production du jeu. Peu habitué à la prise de risque, Activision se lance pourtant ici dans un sacré challenge avec l'un des FPS les plus sophistiqués du moment. Compte-rendu d'une rencontre du troisième type.


Un journaliste de jeux vidéo fait parfois des rencontres troublantes : Singularity rentre parfaitement dans ce lot de projets déconcertants. Une chose est sûre, il ne peut laisser indifférent. Même au sein des journalistes, les avis à l'issue de la présentation sont extrêmement partagés. Autant dire qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, difficiles, voire impossible de cerner réellement les forces du dernier FPS de Raven. En décrivant les éléments principaux du jeu, nous allons malgré tout tenter d'expliquer la direction prise par les petits gars du Winsconsin.

Nom de Zeus !La cinématique d'introduction introduit Renko, un pilote de l'U.S. AirForce qui, lors d'une mission de reconnaissance, s'écrase sur une île mystérieuse. Et tenez-vous bien, l'endroit ne contient ni monstres dégoulinants, ni extra-terrestres, mais plutôt une ancienne forteresse qui ressemble à un vieux complexe militaire. Bingo ! Il s'agit d'un bâtiment qui appartenait aux forces de l'URSS. En recherchant son co-pilote, Renko est très loin d'imaginer ce qui se trame réellement sur cette île... jusqu'au moment où il commence à comprendre que de drôles d'expériences ont été pratiquées ici. Dans sa grande soif de pouvoir, l'URSS a mis au point durant les années 50 le « E99 » : un élément chimique censé décupler la puissance des énergies. Mais les nombreuses expérimentations ont finalement abouti à créer une sorte de faille spatio-temporelle étonnante. Restez bien accroché, c'est maintenant que tout se complique.




Renko, qui se retrouve propulsé dans les couloirs du temps, alterne entre 2010 et 1950. Mais dans Singularity, il n'est pas vraiment question de voyage dans le temps, les allers-retours étant scriptés pour coller avec le scénario. Un éclair fend l'écran et hop, le joueur se retrouve au même endroit... mais 60 ans plus tôt ! On passe ainsi d'un paquebot humide et désaffecté en 2010, à un navire de guerre flambant neuf, prêt à partir à la bataille. Outre le fait de proposer une certaine variété au niveau des environnements (avec une teinte bien particulière pour chacune des deux époques), le dysfonctionnement temporel intervient surtout pour débloquer des situations critiques. En 2010, le joueur est face à une grosse machine vétuste qui refuse de fonctionner. Au lieu de se rendre chez le brocanteur le plus proche pour tenter de retrouver la pièce manquante, Renko retourne tout simplement dans le passé pour en piquer une toute neuve, enfin façon de parler. Voilà l'une des nombreuses mécaniques avec lesquelles il faudra faire face en jonglant avec le temps et les portails. Un atout intéressant auquel vient s'ajouter la possibilité de collecter des indices du passé en fouillant minutieusement le bateau (sur les murs, avec des cassettes,...).

« La progression à la fois flegmatique et oppressante nous a sérieusement fait penser à un certain Bioshock. »Après un quart d'heure de présentation, l'assemblée de journalistes paraît sceptique. Et pour cause : aucun affrontement, aucun assaut ennemi... le calme plat. Habitués aux FPS grand spectacle façon Call Of Duty, difficile d'imaginer un jeu du même genre sans ces codes hollywoodiens ! Pourtant, Singularity tranche véritablement avec les autres softs de sa catégorie (du moins les derniers sortis) pour se tourner vers un mélange entre action, réflexion et puzzle. La progression à la fois flegmatique et oppressante nous a sérieusement fait penser à un certain Bioshock. Tout aussi suffocants, la bande-son et les bruitages confèrent à Singularity une atmosphère vraiment particulière. Une direction artistique et des codes couleurs largement inspirés des films de science-fiction des années 50. Mais au-delà de son identité bien singulière, Singularity possède un autre atout dans sa manche : le gant. Cet objet magique représente indéniablement l'artefact le plus important du jeu, le coeur du gameplay. Grâce aux pouvoirs contenus dans ce fameux gant, le joueur peut maîtriser ce que l'on appelle le TMD (Time Manipulation Device). Ce procédé l'autorise à s'allier avec le temps pour réaliser les fantaisies les plus folles.




 


L'ensemble des objets imprégnés par l'E99 peut être manipulé - sous différentes formes - à l'aide du gant. Un objet qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler le gravity-gun d'Half-Life 2. Sa principale utilité étant une fois de plus liée à la manipulation du temps, le gant a la capacité de rajeunir ou au contraire de vieillir les objets. Prenons un exemple plus concret. Le joueur doit à un moment concentrer son pouvoir pour désintégrer un pont et éviter le passage des ennemis, ou encore rajeunir un vieux bidon d'essence afin qu'il puisse à nouveau exploser et ouvrir un passage. Si ces explications ne vous paraissent pas assez éloquentes, sachez que les développeurs annoncent des possibilités extrêmement nombreuses. Sur le papier, l'idée est donc clairement séduisante et ouvre la porte à une farandole d'éventualités. On espère cependant que les situations seront se montrer assez variées pour ne pas endormir le joueur.

Tu es en retard, c'est à croire que tu n'as aucune notion du temps !Pour le moment, Singularity semble clairement mettre l'accent sur des énigmes temporelles bien tordues. Étudier, patienter, observer, le gameplay de Singularity devrait s'orienter vers des valeurs plus pondérées. Si les quelques affrontements de la démonstration n'avaient rien de très grisant, le comportement des ennemis entre les deux époques paraît cependant bien différent. Déjà, il faut savoir que les soldats présents en 1950 ont très mal vécu les expériences chimiques. Par conséquent, ils reviennent en 2010 encore plus fourbes, sous la forme de « mutants soviétiques ». Véritable couteau suisse, le gant multifonction permet également d'éradiquer toutes sortes d'ennemis. Même si on nous promet des monstres coriaces et perfides, un coup de baguette magique suffit souvent à ramener votre adversaire à l'état de microbe. Malheureusement, Singularity n'était pas jouable à ce stade du développement. En outre, reconnaissons qu'à plusieurs mois de son lancement, le jeu nous a paru particulièrement stable. Malgré l'absence d'effets visuels vraiment saisissants, Singularity reste propre et bénéficie des répercussions positives du moteur Unreal Engine 3 (travail des textures). La présentation s'est conclue sur une séquence de haute voltige à bord d'un train à des centaines de mètres de hauteur. Un peu de d'extravagance saupoudrée d'action pour terminer, ça ne fait jamais de mal. On rappelle que Singularity débarquera cet automne sur PS3, Xbox et PC. En tout cas, il nous tarde de l'essayer.

[center]





























source jeux vidéo.fr[i]
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 17:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Actus-découverte Index du Forum -> actualité quotidienne -> jeux vidéo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com